EBOOKS GRATUITS - Le Livre de la Formation, Origine de l'Universe et le Vôtre

 

 

Voici! Le temps de la fin de cette “Seconde Phase” de l’Œuvre Sainte a surgi à l’horizon et, conformément à ce qui a été prononcé par Daniel, “LE DIVIN”, IHVH, notre PÈRE a envoyé des connaissances sur Lui-même, adressées à chaque créature humaine vivant sur cette terre et afin de leur faire savoir ce qui est depuis le début.

Car celui qui n’aura pas compris comment est-ce qu’il est venu dans l’existence, ne comprendra pas non plus comment est-ce qu’il s’en ira. Celui qui ne connaît pas l’Œuvre du “DIVIN”, IHVH, notre PÈRE et les réalisations de “LA FORCE DIVINE”, est dans le dénuement absolu et ne se connait pas lui-même. Celui qui ne se connait pas lui-même, qui alors le reconnaitra ?

“QUE CELUI QUI ENTEND SE LÈVE DU SOMMEIL PROFOND !”
 

 

Cette page est destinée à contenir des “Questions et Réponses” concernant le “Projet de Création” et votre existence même sur cette terre. Nous allons mettre à jour cette page sur une base mensuelle.

Daniel 12
Questions et Réponses

Pages | 1, 2 

Qui est “L’ÊTRE QUI EST” ?Octobre 2017

“L’ÊTRE QUI EST” est le “UN” absolu, à l’origine de tout ce qui existe.

“L’ÊTRE QUI EST” est vivant, sans engendrement, conçu de Lui-même, créé de Lui-même, “Né de Lui-même”. IL n’a besoin d’aucune condition et d’aucune relation pour être; IL est sans dépendance. IL a toujours existé, IL n’a pas de commencement, ni de fin.

Les expressions du genre “… Avant “L’ÊTRE QUI EST” …” ou alors “… Au delà de “L’ÊTRE QUI EST” …” n’existent pas : il n’y a pas un “… Avant “L’ÊTRE QUI EST” …” et il n’y a pas un “… Au delà de “L’ÊTRE QUI EST” …”.

“L’ÊTRE QUI EST” n’a pas une forme qui puisse être exprimée par les mots dont les créatures – aussi bien les créatures célestes que les créatures humaines – ont été dotées ; IL est Sa propre possession.

À cause de Son caractère intense, étrange, extraordinaire, et qui se trouve dans une dimension qui est au septuple de la dimension dans laquelle se trouvent les créatures – aussi bien les créatures célestes que les créatures humaines – qui sont à l’extérieur de Lui, “L’ÊTRE QUI EST” ne peut être dit, IL ne peut être traduit par les mots dont ces créatures ont été dotées.

“L’ÊTRE QUI EST” n’a pas de nom et IL est “INDICIBLE”, pour toutes ces créatures qui sont, à l’extérieur de Lui et sous un angle bien défini, des projections des caractéristiques de “L’ÊTRE QUI EST”.

Pour vous amener à bien saisir ceci, considerez que vous êtes des créatures vivantes dans un domaine à deux dimensions (c’est-à-dire, dans un plan d’existence) et en effet, vous l’êtes.

Rappelez-vous la parabole disant : “… Au Paradis, il y a une brique en or et une autre en argent; le ciment qui les maintient est du musc, ses cailloux sont des perles et des rubis, son sable du safran ...”

De quoi croyez-vous qu’il s’agissait? Pourquoi seulement deux “briques” ? Pourquoi pas une seule ou plus que les deux ?

Parce que les deux “briques” (dit en parabole) se réfèrent à vos constructions internes principales (une construction est appelée une “brique” en parabole ; parce que c’était au moment où la parabole a été donnée, l’expression la plus proche et compréhensible qui pouvait être utilisée pour décrire ces constructions à des créatures humaines afin qu’elles puissent comprendre qui sont les créatures humaines elles-mêmes) et chacune de ces constructions internes principales est dans sa propre dimension spécifique: la première dimension est “Lumière” (appelée “or”, en raison de son rayonnement doré) pour votre construction la plus interne et la deuxième dimension est “Esprit” (appelée “argent”, en raison de son rayonnement argenté) pour votre construction externe.

Maintenant, considerez que vous n’avez jamais entendu parler des concepts qui existent dans un tel domaine à trois dimensions. Tout ce que vous connaissez ce sont les lignes et les points que vous utilisez pour représenter tout ce qui vous est possible de représenter dans votre plan d’existence.

C’est alors qu’une autre créature venant cette fois-ci du domaine à trois dimensions vient dire à celles-la qui sont originaires du domaine à deux dimensions : “Savez-vous qu’il y existe un objet qui est representé comme une infinité de points, de lignes, de cercles ; le tout en un seul unique objet ? Savez-vous que tous les points, les lignes, et les cercles que vous voyez dans votre plan d’existence ne sont que des projections, sous différents angles et avec différentes intensités, de cet objet qui vous est inconnu ?”

Alors les créatures vivantes dans un domaine à deux dimensions dirent : “Comment est-ce qu’une telle chose est possible ? Il n’existe pas de mots permettant de décrire un tel objet dans notre plan d’existence. Par quoi et comment devons-nous le désigner ?”

C’est alors que la créature venant du domaine à trois dimensions leur dit :

“Un tel objet existe véritablement et est appelé : la SPHÈRE, c’est la forme parfaite. Ce mot ne fait pas partie de votre langage.

Si alors vous n’arrivez pas à apprehender la forme parfaite, qui est par elle-même la projection, à travers un filtre à cinq dimensions, d’un autre objet original qui cette fois-ci se trouve dans un domaine à sept dimensions, et vous n’avez pas non plus connaissance de l’existence de ce filtre intermédiaire à cinq dimensions, est-ce que c’est cet objet original du domaine à sept dimensions que vous allez pouvoir apprehender à partir des lignes et des points – les concepts de votre domaine à deux dimensions – que vous utilisez pour représenter tout ce qui vous est possible de représenter dans votre plan d’existence ?”

Quelles sont les parties constituantes de
“L’ÊTRE QUI EST” ?Novembre 2017

“L’ÊTRE QUI EST” est constitué de trois parties qui forment la Monade d’Origine ; c’est-à-dire, l’unité primordiale qui est la source de chacune des composantes de l’unité, et ces composantes ne peuvent être séparées, mais sont distinguables :

Une partie qui est réflexion, pensée, conscience, compréhension, et permettant de réfléchir, de “PENSER”, d’analyser et de “PRENDRE DES DÉCISIONS” – nous appellerons cette partie : “L’INTELLECT DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”. “L’INTELLECT DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” est toujours éveillé et tout ce que “L’ÊTRE QUI EST” va accomplir est en tout premier lieu établi par “L’INTELLECT DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”.

Une partie qui est discernement, dotée de perceptions illimitées, qui se contemple elle-même, et qui accomplit toute instruction que “L’ÊTRE QUI EST” émet dans l’existence dans l’intention de l’accomplir, une fois que cette instruction a été établie par “L’INTELLECT DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”. Cette partie c’est “LA FORCE DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”, encore appelée “LA FORCE DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ QUI RÉALISE”, encore appelée “LA VOLONTÉ DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” ; c’est “LE TRAVAILLEUR DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”, c’est “L’OUVRIER DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”.

Une partie qui est autre que “L’INTELLECT DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” et autre que “LA FORCE DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” ; c’est “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”.

“LA FORCE DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” est invisible dans “L’INTELLECT DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”, puissante, s’étend et se meut dans tout “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”. Elle est capable de réaliser d’innombrables tâches simultanément et de part et d’autre du “CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”. C’est par elle que “L’ÊTRE QUI EST” perçoit tout “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” et dans tous ses moindres détails.

A quoi ressemble le “CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” ?Decembre 2017

“LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” est une structure illimitée, qui transcende toutes réalités, supérieur aux totalités. “LA FORCE DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” s’étend sur tout “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” qui est illimité.

L’expression la plus proche et saisissable du “CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” est qu’IL est Énergie (Lumière), produit de cette Énergie (Lumière) par Lui-même et ne contient aucune trace décelable d’une chose autre que “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” ; c’est-à-dire, “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” est “PUR”.

À travers “L’INTELLECT DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”, “L’ÊTRE QUI EST” a établi et assigné des attributs uniques au “CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”. À chaque attribut, IL a donné une signification unique et un “mot unique” qui révèle des caractéristiques uniques du “CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”.

C’est ainsi qu’IL a établi les trois premiers attributs suivants et dont les “mots uniques” dans le langage humain se traduisent par :

(1) “PURETÉ” – Pour exprimer le fait que “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” ne contient aucune trace décelable d’une chose autre que “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”.

(2) “LUMIÈRE” – Pour caractériser l’Énergie qui émane du “CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” et le rend “VIVANT”. Cette Énergie est la marque de “VIE” du “CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”.

(3) “DIEU” – Pour exprimer le fait que “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” produit Lui-même cette Énergie qui émane du “CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” et le rend “VIVANT” ; “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” produit Lui-même la “VIE”. Cette Énergie, qui est le produit de cet attribut “DIEU”, qui émane du “CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” et le rend “VIVANT”, et qui est appelée “LUMIÈRE” – le deuxième attribut ci-dessus –, est aussi appelée “L’ENFANT” de l’attribut “DIEU” (plus précisément “LE FILS” de “DIEU”).

Pourquoi est-ce que l’attribut “LUMIÈRE” est aussi appelé “LE FILS” de “DIEU” et non par exemple “LA FILLE” de “DIEU”? La réponse réside dans la nature de l’attribut “LUMIÈRE” et nous allons l’expliquer au fur et à mesure que nous allons de l'avant (nous l’avons déjà expliqué dans les documents publiés: téléchargez et lisez-les!).

Personne d’autre dans l’existence parmi toutes les créatures – aussi bien les créatures célestes que les créatures humaines – qui sont à l’extérieur de Lui, possède de telles propriétés.

Le mot “DIEU” est un attribut du “CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” et en dehors de “L’ÊTRE QUI EST”, aucune des créatures – aussi bien les créatures célestes que les créatures humaines – qui sont à l’extérieur de Lui, n'a été dotée de cette propriété.

Pour ceux qui se sont appelés “dieux” – “dieux de ceci ..., dieux de cela ...” – et ceux qui les suivent, et qui ont participé à la destruction du travail de notre Père, le temps du jugement s'est levé.

 
Pour “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”, ces trois attributs – “PURETÉ”, “LUMIÈRE”, et “DIEU” – forment aussi ce qui est appelé : la Monade d’Origine, aussi appelée la Triade d’origine ; c’est-à-dire, une unité primordiale qui est la source de chacune des composantes de cette unité primordiale, et ces composantes ne peuvent être séparées, mais sont distinguables.

À cette Monade d’Origine pour “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”, “‘L’ÊTRE QUI ESTʼ” a établi et assigné un attribut unique dont le “mot unique” dans le langage humain se traduit par : “LE DIVIN”.

C’est ainsi par ce mot unique, “LE DIVIN”, qui désigne cette Monade d’Origine pour “LE CORPS DE ‘L’ÊTRE QUI ESTʼ”, que “L’ÊTRE QUI EST” – “L’INDICIBLE” – sera aussi désigné.

“L’ÊTRE QUI EST” – “L’INDICIBLE” – sera appelé : “LE DIVIN”. Et Ses trois parties constituantes seront appelées : “L’INTELLECT DU DIVIN”, “LA FORCE DIVINE”, et “LE CORPS DIVIN”.

Le mot (l’attribut) unique “DIEU” est ainsi contenu dans le mot (l’attribut) unique “DIVIN”, mais l’inverse n’est pas correct. Le mot (l’attribut) unique “DIVIN” est sa propre possession, alors que le mot (l’attribut) unique “DIEU” est la possession du mot (de l’attribut) unique “DIVIN”.

Personne d’autre dans l’existence parmi toutes les créatures – aussi bien les créatures célestes que les créatures humaines – qui sont à l’extérieur de Lui, possède de telles propriétés.

C’est aussi pour ceci aussi que “L’ÊTRE QUI EST” – “L’INDICIBLE” – est aussi désigné par ce mot unique: “DIEU”.

Cette Monade d’Origine pour “LE CORPS DIVIN”, est la source qui génère chacun de ces trois attributs – “PURETÉ”, “LUMIÈRE”, et “DIEU” – du “CORPS DIVINʼ”. Cette Monade pour “LE CORPS DIVIN” définit ce qui sera appelé : la “Puissance Génératrice du ‘DIVINʼ”. Les trois attributs – “PURETÉ”, “LUMIÈRE”, et “DIEU” – qui sont chacune l’essence qui forme cette Monade d’Origine pour “LE CORPS DIVIN”, définissent ce qui sera appelé : l’“Essence Formatrice du ‘DIVINʼ”.

La puissance de la luminosité du rayonnement du “CORPS DIVIN” est telle que ce rayonnement et la puissance de cette luminosité ne peut être contenu que par “LE DIVIN” et dans “LE DIVIN”. La puissance de cette luminosité est de plusieurs milliards de fois supérieure à celle de l’astre solaire au “Domaine Physique”.

“LE DIVIN” – “L’INTELLECT DU DIVIN”, “LA FORCE DIVINE”, et “LE CORPS DIVIN” – est en Lui-même et par Lui-même son Propre Domaine : Le “DOMAINE DIVIN”.

L’expression la plus proche et saisissable que l’on peut donner au “DOMAINE DIVIN” est qu’IL est Énergie Pure, Lumière Pure, Consciente, Intellect, Vivante, et dans un ÉTAT D’ÉQUILIBRE SUPRÊME et bien assuré.

Le “DOMAINE DIVIN” n’a pas de “FORME” au sens propre comme au sens figuré, IL est illimité et il n’existe pas autre chose, autre que le “DOMAINE DIVIN”, au-delà du “DOMAINE DIVIN” ; c’est-à-dire, il n’y a pas un “Au-delà du ‘DOMAINE DIVINʼ”.

Pages | 1, 2 

 
Avez-vous des questions ?

 
Souhaitez-vous avoir des éclaircissements concernant d'autres choses écrites dans les saintes écritures dont les créatures humaines ont à leur disposition (indépendamment de votre foi et de vos croyances)? Si tel est le cas, envoyez-nous un courriel directement à : bookof.formation@gmail.com